Comment choisir un décapant à plancher?

12 juin 2018
Comment choisir un décapant à plancher?

Le choix d’un décapant s’avère difficile pour la plupart des utilisateurs. Quels sont les critères objectifs pour maximiser l’efficacité du travail et le coût d’utilisation d’un décapant ?

Le coût du produit au litre

Le prix du produit n’est pas un point de référence fiable puisque acheter un produit bon marché peut s’avérer coûteux. En effet, le coût global du décapage est composé de 85% à 90% par le coût de main-d’œuvre tandis que seulement de 10% à 15% du coût est relié au coût du décapant, de l’équipement et des tampons. Donc un décapant bon marché qui nous oblige à prendre plus de temps pour faire le travail est à éviter.

Cependant, dans certains cas, un décapant à bas prix pourrait être un bon choix si la couche de fini est très mince et facile à enlever. Dans le cas où notre main-d’œuvre peu qualifiée utilise une trop grande proportion de décapant dans la dilution, il serait plus judicieux d’opter pour une option plus économique.

La concentration du décapant

En général, un décapant plus concentré est plus économique. En effet, le coût de production d’un quatre litres de décapant comprend des frais fixes tel : contenant de plastique, étiquette, boîte, main d’œuvre, transport etc. Donc, le coût supplémentaire du fabricant est investi uniquement sur la qualité du décapant. Si l’utilisateur applique la dilution recommandée par le manufacturier, il réduira de façon significative le coût d’utilisation de son décapant.

Il n’est pas toujours nécessaire de neutraliser

La vaste majorité des décapants doivent être neutralisés avec une substance acide, avant d’appliquer le fini à plancher. La raison est que le pH des décapants tourne autour de 12-13, tandis que le pH du fini est autour de 7 à 8.5. Donc, si on omet de neutraliser le plancher avant d’appliquer le fini, celui-ci sera attaqué par l’alcalinité restante en dessous du fini et cela se traduira par un résidu poudreux sur le plancher et une usure prématurée du fini.

Bonne nouvelle…

Certains décapants se neutralisent par eux-mêmes. Dans ce cas, lorsque le décapage est terminé, il faut attendre 15-20 minutes pour que la surface du sol revienne à un pH d’environ 7-8.5 et ainsi, on pourra appliquer le fini sans crainte.

Ce type de décapant est une sorte de police d’assurance qui nous protège d’un éventuel oubli de neutraliser ou du manque de connaissance de l’utilisateur.

Odeur du décapant

Les décapants ont la réputation de dégager une forte odeur de produit chimique. Toutefois, les nouvelles technologies permettent de fabriquer des décapants très performants sans odeur ou presque. Il est à conseiller d’éviter les décapants trop odorants, ces produits sont plus susceptibles de dégager des vapeurs nocives pour la santé.

Grandes surfaces

Quelques fabricants ont développé des décapants spécifiques pour les grandes surfaces tels centre d’achats, magasins de détail etc. Ces décapants ont pour particularité de sécher lentement et même s’ils sèchent, il suffit de remettre un peu de liquide pour les réactiver. Dans ce cas, l’utilisateur peut étendre du décapant sur une vaste surface et décaper de en un temps record

 

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur les produits pour planchers ou sur les méthodes pour obtenir un plancher impécapable, téléchargez notre guide: ENTRETENIR UN PLANCHER COMME UN PRO



Retour aux articles