Gastro et entretien sanitaire: Quoi faire avec les dégâts?

12 mars 2019
Gastro et entretien sanitaire: Quoi faire avec les dégâts?

Nous sommes actuellement en période de gastro-entérite, ce qui veut dire que les employés à l’entretien sanitaire auront à ramasser des dégâts peu ragoûtants…Je salue leur courage et leur dévouement à maintenir un environnement propre.

 

On en parle pas assez souvent et on n’explique pas comment une diarrhée d’une gastro-entérite peut être une “bombe infectieuse”.  Osée cette chronique? Bien sûr mais tout à fait signifiante pour tout ceux et celles qui travaillent en hygiène et salubrité! Si vous travaillez en entretien sanitaire, vous rencontrerez des dégâts, plus impressionnants et plus complexes que vous l’auriez imaginé…  Comment ramasser un “accident” de diarrhées en se protégeant et en protégeant la santé des autres? Comment ne pas éparpiller les germes présents dans ces dégâts de selles?

 

Un petit résumé de la gastro

La gastro-entérite est une inflammation du système digestif.  Lorsque cette inflammation est causée par un germe,  elle est contagieuse.  Les infections du type gastro-entérite se transmettent en général par les diarrhées et les vomissements.  Les selles normales sont composés d’environ 75% d’eau et de 25% de matières (dont environ le tiers sont des germes).

  • Qui a la tâche de ramasser le tout? Votre personnel à l’entretien sanitaire.
  • Peuvent-ils attraper la gastro-entérite en nettoyant un dégât de diarrhée ou de vomi? Absolument!
  • Peuvent-ils contaminer des outils de travail et des surfaces en ramassant ce dégât qui contaminera ensuite d’autres personnes? Absolument!

Tout est dans la séquence et la technique!

 

Mise en situation

Vous travaillez tranquillement et ouvrez la porte d’une toilette à nettoyer et horreur, vous êtes l’heureux(se) élu(e) pour ramasser un déversement de fluides corporels pour utiliser des termes plus “réseau de la santé”. Après vous être remis de vos émotions, vous planifiez votre stratégie d’attaque…

 

Que devez-vous faire? En gros:

  1. On se protège et on protège les autres.
  2. Enlevez le plus gros
  3. Nettoyez
  4. Désinfectez
  5. Se laver les mains!

 

Premièrement, on vous suggère de restreindre ou de fermer l’accès à cette salle de bain et ensuite d’aller chercher tous les équipements nécessaires pour travailler et vous protéger.

Prenez le temps d’aller mettre des gants résistants si vous en avez pas déjà. Mettre un masque s’ils sont disponibles.  Le port du masque de procédure aura 2 objectifs: 1. Couper l’odeur ou du moins, un peu,  2. Vous protéger s’il y a des éclaboussures et/ou aérosols produits durant votre processus de nettoyage et lorsque vous tirerez la chasse d’eau.  S’il y a des blouses  jetables de disponible, je vous suggère d’en porter une car  il est fort probable que vous vous accrocherez (surtout vos avant-bras) une surface contaminée durant le processus de nettoyage ou que vous receviez quelques gouttelettes lorsque vous tirerez la chasse d’eau.

 

Outils nécessaires? Serviettes jetables, un produit absorbant peut être utile, un sac de poubelle, produit nettoyant, produit désinfectant, un débouche-toilette, une brosse jetable ou désinfectable s’il y a des selles collées sur le mur ou dans les joints de céramique… N’utilisez pas votre brosse à toilette régulière pour décoller les selles du plancher ou du mur, vous pourriez contaminer d’autres toilettes après.  Demander toutes ces fournitures à votre représentant V-TO préféré, il pourra outiller votre personnel pour ces déversements de fluides corporels en cette période de gastro!

 

Le nettoyage en surface: Enlever le plus gros.

On tire la chasse. On vous souhaite que la toilette ne soit pas bouchée. Sinon, débouchez-la. (N’oubliez pas plus tard de désinfecter le débouche-toilette)

Ensuite, on retire le plus gros des selles avec du papier absorbant JETABLE et on le jette dans un sac poubelle ordinaire (pas dans la toilette).  Faites cette étape jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de visible à l’oeil nu.

 

Le nettoyage

On applique un nettoyant et on nettoie à nouveau la surface avec du papier JETABLE qu’on jette dans une poubelle ordinaire.

 

La désinfection

Uniquement lorsque la surface est entièrement visuellement propre, appliquer un désinfectant virucide général (Demandez à votre représentant V-TO de vous indiquer si votre produit rencontre cette norme), laisser agir le temps requis par le fabricant et assécher ensuite la surface.

 

Finalement:

Enlever dans cet ordre, gants, blouse et masque,et lavez vous rigoureusement les mains.

 

Notes importantes :

  • Nettoyer plus “grand”, “plus large” que les souillures visibles à l’oeil nu, il y a toujours des éclaboussures beaucoup plus loin que ce que l’on peut voir visuellement. (Pour vous en convaincre jetez un coup d’oeil à ce vidéo de Vomiting Larry)
  • Éviter de créer des éclaboussures et des aérosols quand vous travailler avec ce type de dégâts.
  • Plus vite vous allez nettoyer ce dégat, moins vous allez devoir frotter.
  • Plus on forme notre personnel à l’entretien sanitaire, plus on protège les clients utilisateurs de la contamination croisée.

 

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections

Propriétaire de Germaction

Germaction

 

Bibliographie et document intéressant

Vomitin Larry https://www.youtube.com/watch?v=sLDSNvQjXe8

Fiche Technique Santé-Sécurité: Agents Pathogènes – Human rotavirus

Pratiques exemplaires de nettoyage de l’environnement en vue de la prévention et du contrôle des infections dans tous les milieux de soins de santé, 3 e édition Avril 2018

 

Techniques et équipements en hygiène et salubrité Gouvernement Québec



Retour aux articles