Microbes et chambres d’hôtel: Votre équipe d’entretien sanitaire est-elle à la hauteur?

6 février 2019
Microbes et chambres d’hôtel: Votre équipe d’entretien sanitaire est-elle à la hauteur?

Les clients vont à l’hôtel pour se reposer,  ils ne pensent pas revenir de voyage avec une infection…attrapée dans leur chambre d’hôtel! Autrefois, nous faisions confiance, lorsque c’est propre visuellement, c’est correct. Par contre, plusieurs études sont venues brouiller les cartes et la confiance du public envers une chambre d’hôtels est ébranlée…(Voir les articles dans la bibliographie). Une études démontrent même que 81% des surfaces échantillonnées dans une chambre d’hôtel sont positives aux coliformes fécaux, oui oui des bactéries provenant des selles…

Enrionnement à risque

Les hôtels sont des endroits qui possèdent toutes les qualités pour devenir un risque infectieux pour les clients:

  • Tous les jours des personnes différentes y séjournent
  • L’humidité créée par la salle de bain et la douche permet aux bactéries de se multiplier sur les surfaces de celles-ci.
  • Les gens qui font l’entretien ont peu de temps pour le faire (entre 20-30 minutes par chambre selon l’endroit). Temps oblige, on effectue d’abord les surfaces visuellement sales.
  • La priorité est donnée à la propreté visuelle plutôt qu’à l’élimination des germes invisibles. Pourquoi? Parce que désinfecter une surface ne change rien visuellement tout est dans l’invisible.
  • Mentionnons une main d’oeuvre peu qualifiée, le manque de formation continue et un grand roulement de personnel pour certaines chaînes hôtelières.

 

Tous ces facteurs additionnés favorisent la contamination des chambres d’hôtels!  Et selon d’autres études, le prix payé pour la nuitée ne vous garantit pas une chambre d’hôtel plus “désinfectée” qu’une autre moins dispendieuse.

 

Comment se défendre?

Alors que fait-on pour avoir une chambre d’hôtel ne posant pas de risque pour les clients? Bien sûr, une chambre d’hôtel ne sera pas traitée comme une salle d’opération. Par contre, il y a quand même quelques détails que vous devez savoir pour bien protéger votre clientèle.

 

Commençons par faire la liste des objets qui sont les plus contaminés dans une chambre d’hôtel selon les études misent à notre disposition: (Du plus contaminé au moins)

  1. Le couvre-lit
  2. Robinetterie du bain
  3. La manette de la télévision
  4. Le matelas
  5. La couverture au bout du lit
  6. Évier
  7. Toilette
  8. Téléphone
  9. Lampe de chevet
  10. Comptoir de la salle de bain

 

Ces objets devrait faire partie d’une liste prioritaires pour protéger la santé du client même s’ils ne sont pas sale visuellement, les germes y sont bien présents.

 

“Je travaille dans un hôtel et suis responsable de l’entretien sanitaire que devrais-je vérifier pour être certain de protéger la santé de mes clients?”  Jean

 

Être proactif, c’est excellent Jean!

  • Premièrement, développer une relation avec votre représentant préféré chez V-TO, il pourra vous aider dans votre démarche. Il est bon d’avoir une personne de confiance pour ces questions d’hygiène.
  • Assurez-vous d’avoir en votre possession un produit désinfectant bactéricide pour les objets à risque. Surtout, vérifiez que les objets à risque qui sont facilement lavables font partis de la routine quotidienne!
  • Si vos employés ont à ramasser des diarrhées, du vomi ou des déversement de sang,  assurez-vous d’avoir en votre possession un produit désinfectant virucide général.
  • Assurez-vous qu’il possède suffisamment de gants pour faire le travail.
  • Assurez-vous que vous employez suivent les étapes: Du haut vers le bas du plus propre vers le plus sale et qu’il n’y a pas de retrempage des chiffons dans le seau.  Au besoin procurez-vous chez votre fournisseur préféré, V-TO,  des lingettes en microfibre supplémentaires.
  • Assurez-vous de leur formation continue, rien ne vaut du personnel informé puisque plus de 90 % de votre budget d’entretien sanitaire, c’est le temps de travail. Toute amélioration de leurs connaissances se reflétera dans leur performance.

 

En conclusion

Les représentants chez V-TO peuvent analyser votre situation et voir si vous avez les produits et les outils convenables pour faire votre travail correctement pour protéger la santé des clients.  N’hésitez pas à faire appel à leurs conseils.

télécommande propre

 

Faites savoir à votre clientèle que vous vous souciez de leur santé. Lors de mon dernier déplacement professionnel, j’ai eu le plaisir de voir que l’industrie hotelière avait commencée à se soucier des germes lorsque j’ai vu ma télécommande désinfectée!

 

Bonne désinfection,

 

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections

Propriétaire de Germaction

 

Bibliographie et document intéressant

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/586874/objets-surveiller-hotels

http://www.voyagevoyage.ca/conseils/eviter-toucher-chambre-hotel-1.1698600

https://www.topsante.com/medecine/votre-sante-vous/sante-pratique/chambres-d-hotel-mefiez-vous-des-nids-a-microbes-23341

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/5342/reader/reader.html#!preferred/1/package/5342/pub/7361/page/14

http://time.com/5135121/dirty-hotel-rooms-germs/

https://www.huffingtonpost.ca/entry/dirty-spots-in-hotel-rooms_us_5ae09906e4b061c0bfa4356d

https://www.bustle.com/p/11-totally-gross-facts-about-hotel-rooms-you-probably-didnt-know-because-they-are-dirtier-than-you-think-36109

https://www.youtube.com/watch?v=xRxR3o51P-I

 



Retour aux articles