Est-ce que biodégradable signifie écologique?

5 décembre 2017
Est-ce que biodégradable signifie écologique?

Biodégradable, cela veut dire quoi?

Lorsqu’on parle de biodégradabilité pour les nettoyants, on fait référence aux normes de l’OCDE qui a statué qu’un produit est biodégradable si les  COD  (carbones organiques dissouts ), sont disparus à plus de 70% après 28 jours.

Pour atteindre cette performance, le manufacturier doit choisir minutieusement des matières premières qui se dégradent rapidement, sans pour autant compromettre la performance du produit fini. Le coût du produit final doit aussi être sensiblement le même qu’un  produit chimique comparable.

L’utilisateur, conscient de l’impact négatif de nettoyants chimiques, va naturellement rechercher un produit biodégradable. La plupart des gens, prennent pour acquis qu’un produit biodégradable est écologique, ce qui est loin d’être la réalité.

En effet, un produit biodégradable peut être nocif pour la vie aquatique, il peut aussi être corrosif ou cancérigène, ou encore dégager des vapeurs nocives pour l’utilisateur. Pour qu’un produit soit réellement écologique, en plus d’être biodégradable, il faut qu’il soit conforme à une série de normes additionnelles . La seule façon pour le consommateur de valider la notion Écologique d’un produit est de se référer à la notoriété d’un organisme neutre et reconnu, tel Environnement Canada qui a développé la certification ECOLOGO.

 

Est-ce qu’un nettoyant Biodégradable est nécessairement Écologique ? La réponse est non.

 

La CERTIFICATION  ECOLOGO  est un programme élaboré par Environnement Canada et géré par UL. (Underwriters Laboratories ) Pour affirmer qu’un nettoyant est vraiment Écologique, nous devons nous conformer à un programme formel et rigoureusement contrôlé par un organisme indépendant. Ecologo est le seul programme officiel au Canada.

Environnement Canada a élaboré ce programme complet de certification qui précise une série d’exigences aux manufacturiers. Le fabriquant d’un produit doit rencontrer des critères  scientifiquement établis pour se conformer au programme Écologo, en plus de démontrer un contrôle de qualité exemplaire et  se comporter en bon citoyen environnemental.

POUR ÊTRE CERTIFIÉ ECOLOGO, LE PRODUIT DOIT ÊTRE :

  • Biodégradable
  • Sans phosphate
  • Sécuritaire pour la vie aquatique : des tests sont faits sur des poissons, algues et micro- organismes aquatiques.
  • Efficacité : le nettoyant doit avoir une performance comparable à une marque nationale d’un nettoyant chimique reconnu.
  • Non-corrosif : le nettoyant doit passer des tests de corrosion afin de s’assurer qu’il n’endommagera pas les surfaces.
  • Sans vapeur nocives : des critères sévères au niveau de présence de vapeurs nocives doivent être respecté afin d’assurer une sécurité maximale pour l’utilisateur.
  • Ph contrôlé : selon le type de produit, des normes  de Ph ont été établies afin de protéger l’utilisateur en cas de contact avec la peau et  de minimiser l’impact agressif sur les surfaces. De pus cette contrainte contribue à diminuer l’impact sur l’environnement en général.
  • Le fabriquant doit soumettre son produit à un laboratoire indépendant accrédité par Écologo. Pour être certifié, le produit doit rencontrer tous les critères exigés dans sa catégorie. Si un seul test ne rencontre pas la norme, le produit ne sera pas certifié et le fabriquant doit apporter les correctifs requis avant de représenter sa demande.
  • Le processus est long , laborieux et coûteux, mais rassure l’utilisateur qu’il achète un nettoyant vraiment écologique..

L’EMBALLAGE :

Tous les emballages sont soumis à des contraintes environnementales. Les cartons et bouteilles de plastique doivent être partiellement ou totalement fabriqués de matières recyclés et recyclables après usage.

CONTRÔLE DE QUALITÉ :

La certification Écologo exige du fabriquant un contrôle de qualité élaboré :

  • Chaque  fabrication être documentée par écrit, sur le numéro de lot de chacune des matières premières qui composent le nettoyant et chacune de celle-ci doit être accompagnée d’un certificat de conformité du manufacturier qui prouve qu’elle est conforme aux spécifications requises.
  • Le fabriquant doit garder un échantillon de chaque lot fabriqué pendant 2 ans.
  • Le fabriquant doit soumettre un plan de rappel en cas de problème sur un lot.
  • Chaque étiquette doit porter le numéro de lot de fabrication.
  • Ul (Underwriters Laboratories), qui est le gardien de la certification ECOLOGO, doit faire un Audit chez le fabriquant avant d’accorder une première certification. Ces Audits se ferons sur une base régulière, tant et aussi longtemps que le manufacturier sera détenteur de certifications ECOLOGO.

 

ÊTRE UN BON CITOYEN ÉCOLOGIQUE

Le fabriquant doit adopter toute les mesures possibles pour diminuer son emprunte sur l’environnement tel :

  • Récupérer les cartons, papiers et plastiques utilisés dans son usine.
  • Utiliser des produits écologiques dans sa propre usine.
  • Réduire au maximum la consommation d’énergie.
  • Valoriser un comportement environnemental auprès de ses employés.

 

CONCLUSION 

Il existe une certaine confusion dans l’esprit des consommateurs qui veulent orienter leur choix vers des produits Écologiques. Malheureusement, certains manufacturiers alimentent cette confusion en créant leur propre logo écologique dont les critères ne sont pas vérifiables et contribuent à mêler d’avantage le consommateur.

La solution est simple; il faut  se référer uniquement  à une certification fiable tel ECOLOGO au Canada ou Green Seal aux États-Unis.



Retour aux articles