Combien vous coûteront les germes cette année?

9 janvier 2018
Combien vous coûteront les germes cette année?

Avez-vous déjà pensé ajouter dans votre poste budgétaire un coût pour l’absentéisme au travail dû aux infections?  Non?  Vous feriez bien d’y penser parce que les germes sont toujours là. Avec un vaccin contre la grippe peu efficace cette année à l’aube de l’épidémie de grippe saisonnière, le rhume et la gastro qui arrivent à grands pas, je vous suggère de poursuivre votre lecture.

 

Dans un milieu de travail, les gens se côtoient régulièrement.  L’enfant de votre adjointe a la gastro?  Celle-ci l’attrape et bientôt, ça fait le tour du bureau.  Alors pendant 2 à 3 semaines, vous avez une équipe de travail qui ne fonctionne pas à son 100 %. Ce qui veut dire que ça vous coûte de l’argent!  Le rhume est l’une des infections qui causent le plus de journées d’absence au travail.  Près de 61 millions de rhumes sont dénombrés aux États-Unis chaque année qui  résultent en  58 millions de jours d’absence!

 

Pourquoi un rhume ou une gastro fait le tour du bureau?

  • Saviez-vous que les Québécois sont particuliers concernant les infections et le travail? En effet, un Québécois sur deux va travailler malade, même s’il y a un risque de contagion et qu’ils ont encore des symptômes. Se rendre pour travailler malade est souvent perçu à tort comme un geste héroïque.
  • Les germes survivent sur les surfaces! 48 heures pour le virus de la grippe et du rhume et près de 15 jours pour le virus de la gastroentérite virale.
  • Les gestes d’hygiène sont peu observés. Environ 20% des gens ne se lavent pas du tout les mains en sortant des toilettes et 50% de ceux qui se les lavent, ne le font pas correctement…

 

Ce qui veut dire deux choses pour les ressources humaines et la direction :

  • Premièrement, ce travailleur n’est pas totalement productif. Comment faire pour travailler quand votre cerveau est dans un étau, que votre nez coule comme une chute et que votre estomac est incertain et que vos intestins vous amènent toutes les 15 minutes à faire une vidange? Ça, ça coute cher à l’employeur. Vous devez payer l’employé et en plus, il ne fera que le quart de son travail habituel et bien sûr, s’assurera de contaminer toutes les surfaces autour de lui.
  • Deuxièmement, il y a une mauvaise nouvelle, les germes n’aiment pas rester en place longtemps, ils sont contagieux! À partir des surfaces contaminées par leurs collègues, les autres travailleurs seront contaminés et la chaîne recommencera!

 

En réalité plusieurs employeurs se diront qu’ils ne peuvent rien faire contre ça! FAUX.

Vous avez un certain pouvoir pour diminuer les pertes d’argent liées à l’absentéisme et au présentéisme dû aux infections.

Comment peut-on se protéger?

Voici quelques bons trucs très faciles à mettre en place en peu de temps:

  1. Assurez-vous que l’entretien sanitaire est bien fait et que de la désinfection des endroits les plus touchés est ajoutée à votre contrat. On parle ici des poignées de porte, interrupteurs, boutons d’ascenseur, téléphones, espaces communs. Bref, tous les petits items touchés par tous. Ceux-ci ne sont pas nécessairement visuellement sales, mais abritent une quantité de germes impressionnante (voir statistiques plus bas). Donc, la désinfection ne devrait pas être uniquement réservée aux hôpitaux, mais élargie au milieu de travail conventionnel du moins pour certaines surfaces! Nos spécialistes de l’hygiène chez V-TO peuvent vérifier l’efficacité de vos produits et vous suggérer les meilleurs sur le marché selon vos besoins.
  2. Vous pourriez mettre à la disposition des employés clés (ceux les plus à risque par rapport aux contacts avec les clients ou collègues), des lingettes désinfectantes pour qu’ils puissent désinfecter leur clavier et leur souris d’ordinateur et les items qui sont touchés par tous dans leur environnement immédiat. Juste le fait de les rendre disponibles augmentera leur attention sur la prévention.
  3. Il serait une très très bonne idée de fournir une petite bouteille d’aseptisant pour les mains à tous les travailleurs! Vous ne regretterez pas cet investissement! Ou bien à tous les travailleurs qui voient beaucoup de clients dans leur journée par exemple, une réceptionniste ou un représentant.
  4. Assurez-vous d’avoir des affiches de lavage de mains dans vos salles de bain. Voici quelques liens pour les imprimer: Lien 1  Lien 2
  5. Faites la promotion du lavage des mains avec un ensemble de Faux Germes lumineux de Germaction (ensemble pour 10 personnes à 250 personnes!). Cliquez ici

 

Prenez rendez-vous avec nos spécialistes chez V-TO et ils se feront un plaisir d’aller vous visiter et vous suggérer tout ce dont vous avez besoin cette année pour combattre les germes!

 

Source :

Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

https://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/common_cold.html

 

Vidéos à faire voir par vos employés (ANGLAIS SEULEMENT):

https://www.youtube.com/watch?v=Zr6Hiwa1w_E

 

https://www.youtube.com/watch?v=oeRX9wIxkeE

 

https://www.youtube.com/watch?v=-SQQWGxcjkI

 

Statistiques prises dans ce vidéo Initial washroom UK https://www.youtube.com/watch?v=vJKA3YkVSGo&t=23s

  • 3295 bactéries par pouces carrés sur un clavier
  • 1676 bactéries par pouces carrés sur une souris
  • 25127 bactéries par pouces carrés sur un téléphone
  • Les travailleurs de bureau viennent en contact avec plus de 10 millions de germes durant une journée de travail.

Nathalie Thibault B.Sc. M.Sc.
Consultante en prévention des infections

Propriétaire de Germaction



Retour aux articles